couv28096072

Bonjour, bonjour,

 

Je reviens avec une nouvelle chronique que j'avais envie de faire depuis un bon moment sur le livre Une vie ailleurs écrit par Gabrielle Zévin. J'espère que mon avis vous sera utile ^^

 

Liz Hall, 15 ans, vient de mourir dans un accident de vélo. Elle se retrouve sur Ailleurs, un lieu où les défunts rajeunissent jusqu'à redevenir bébés avant de repartir dans le grand cycle de l'humanité... Pour Liz, qui rêvait d'atteindre enfin ses seize ans, le choc est brutal. Car elle n'a aucune envie de rajeunir. Ce qu'elle voulait, c'était décrocher son permis de conduire. Entrer à la fac. Connaître le grand amour. Il va pourtant lui falloir faire le deuil de son ancienne vie sur Terre avant de trouver un sens à cette nouvelle existence...

 

Format: Poche
Nombre de pages: 320
Edition : Livre de Poche (Jeunesse)
Date de parution: 17 octobre 2012
Prix: 6.90 €

 

Mon avis :

 

Ce livre m'a été offert par une amie et ayant perdu un membre de ma famille proche il n'y a pas très longtemps j'étais un peu réticente à le lire vu le thème de l’au-delà et tout ça (c'est à peine si je ne l'ai pas jeter...).
Mais voilà, pour faire passer mon chagrin je me suis réfugiée dans les livres et une fois arrivée à la fin de ma petite PAL et bien, il ne me restait plus que ce livre là, donc je me suis dit "pourquoi ne pas laisser une chance à cet ouvrage ?."


Ce que je ne regrette absolument pas aujourd'hui !

D'abord parce que le thème abordé, à savoir la mort et le passage dans l’au-delà (ou Ailleurs, comme étant nommé dans le livre) est décrit comme une autre vie et que donc ce n'est pas triste (du moins pas vraiment) contrairement à ce que l'on peut penser.
Et puis aussi j'ai beaucoup aimé ce concept "de seconde vie" vécu à l'envers qui se termine au final de manière assez surprenante par (soulignez pour voir le spoiler) une renaissance et qui montre que tout n'est qu'un éternel recommencement.
J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre la "seconde vie" de Liz, j'ai pleuré avec elle, j'ai rit avec elle et je me suis même reconnu dans certains de ces actes.


Ce livre m'a fait un bien fou au moment où j'avais presque touché le fond et honnêtement je vous le conseille.
Il se lit vraiment très facilement et pour ma part, je n'ai pas pu le lâcher avant d'avoir tourné à la dernière page.

 

Note : 17/20