03

 

Salut ^_^

 

Me revoici aujourd'hui avec la chronique du troisième tome de la saga After écrit par Anna Todd.

Le caractère violent d'Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l'expulsion de l'université et Tessa est sauvée par Zed d'une terrible vengeance des potes d'Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu'elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu'il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s'apaisent quand leurs corps s'unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu'Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d'indépendance et d'autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d'être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, Angleterre... bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

Format: Numérique Kindle
Pages: 463 pages pour la version papier brochée
Éditeur: Hugo Roman
Date de parution: 5 mars 2015
Prix: 9.99 €

 

Mon avis:

J'ai davantage apprécié ce tome-là que les précédent parce quil y a quand même un peu plus "d'action" et moins de longueurs dans ce tome 3 (si on met de côté quelques passages à la fin du bouquin).

Les personnages ont un peu plus de caractère et de personnalité qu'au début de l'histoire, à mon avis ils évoluent dans le bon sens (... jusqu'au prochain clash, à mon avis, mais on verra bien).
On a droit à de nouvelles révélations bien sympathiques qui donnent envie de toujours en savoir plus.

Pendant ma lectures des deux premiers livres j'étais un peu mitigée quant à savoir si j'aimais bien cette saga ou pas et je pense qu’après ma lecture de ce tome, bien que tout ce qui s'y passe soit un tout petit peu redondant, je pense que je commence à bien aimer cette histoire.


Conclusion: Comme pour les tomes précédents, il est clair que ce n'est pas de la grande littérature mais ça se laisse lire et ça permet de se détendre.


Ma note : 14/20

.

.

.