couv51932979

 

Bonjour ^^

 

Me revoici avec la chronique du premier tome des Vampires de Chicago écrit par Chloe Neill.

Même si ma vie n'était pas particulièrement excitante, elle me convenait jusqu'à ce que les vampires de Chicago révèlent leur existence au public... et que je devienne l'un d eux. Aujourd'hui, au lieu de suer sur mon mémoire, j'apprends à m'intégrer dans une demeure remplie de vampires et à m'habituer à mes nouveaux pouvoirs. Mais un tueur est à mes trousses. Il se pourrait bien que ma difficile initiation à la vie nocturne ne soit que le premier accrochage avant la guerre... et il y aura du sang.

Format: Poche
Pages: 480 pages
Éditeur: Milady
Collection: Bit-lit
Date de parution: 23 juin 2011
Prix: 7.10 €

 

Mon avis:

Pour une fois (oui bon j'avoue, ce n'est pas la première fois et ça commence à devenir une habitude cet an-ci et ça m'agace ...) je vais nager à contre-courant et je vais dire que je n'ai pas vraiment aimé ce premier tome. Pourtant j'étais sûre que ça allait me plaire et je pense que j'en attendais peut-être trop.

Donc attention, critique négative, ça clash !

J'ai trouvé que l'histoire n'avait rien de transcendant, ni d'addictif et pourtant c'est la première histoire (sans compter Twilight et Journal d'un vampire) que je lis avec des vampires en premier plan donc je partais sans aucun a priori ou  déjà-vu.
Le début est très long, l'intrigue se met en place très lentement et la fin, on la sentait venir à des kilomètres (du moins ça a été mon cas), de plus tout s'est passé trop rapidement niveau révélation finale.

Pour ce qui est des personnages, aucun ne m'a vraiment intéressé. Mérit est un peu trop superficielle et même si elle s'arrange un peu vers la fin, j'ai eu beaucoup de mal à la supporter. Elle m'a gavé à toujours répéter « je suis une vampire Cadogan », non mais c'est bon j'avais bien compris la première fois, la seconde fois.... et la trentième fois, j'en ai eu par dessus la tête!….
J'ai bien aimé Mallory, la meilleure amie de Mérit, au début, mais quand elle s'est entiché de Catcher, elle m'a gonflé et pareil pour lui. En parlant de Catcher, c'est le sorcier qui n'a trop rien qui sorte de l'ordinaire, je l'ai longtemps confondu avec Jeff le geek (ou l'informaticien, je crois), c'est bête mais j'avais du mal à savoir qui était qui au début. Et aucun des deux ne m'as spécialement marqué, c'est pour dire.
Ethan, le chef des vampires n'avait rien de spécial lui non plus (j'ai dit que j'allais descendre tout le monde dans ma critique ? Non ? Bon bah maintenant c'est fait ^^) . A part le fait qu'il soit beau, j'ai eu du mal à le supporter parce que je n'arrivais jamais à comprendre ses changements de caractère .
Et puis tous ces personnages parfaits m'ont un peu énervé (je crois que j'ai même dû en oublier pas mal dans le lot).

Bon à part ça, je ne vois pas trop quoi dire d'autre sur ce livre à part que ça se lit très rapidement, ça je dois bien le reconnaître (je l'ai lu en deux jours), mais que, pour ma part, ça s'oublie tout aussi rapidement.

Ma note : 8/20