01

Bonjour ^_^

 

Me revoici aujourd'hui avec la chronique du premier tome de la saga Before écrit par Anna Todd.

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel.  Ce journal lui permet d'évacuer sa colère et d'analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme... peut-être pas si noire qu'il y paraît. Ce point de vue d'Hardin nous incitera-t-il à l'indulgence ?  Car la vie n'a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu'un enfant ne devrait jamais vivre, sans l'amour de ses parents pour l'aider à le surmonter. La rage s'est emparée de lui et ne l'a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l'adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même.
Jusqu'au jour où sa route croise celle de Tessa...  Sera-t-il capable de l'aimer ?

 

Format: Numérique Kindle
Pages: 296 pages pour la version papier brochée
Éditeur: Hugo Roman
Date de parution: 7 janvier 2016
Prix: 9.99 €

 

Mon avis:

 

Après avoir terminé la saga After je me suis précipitée sur Before en pensant que j'allais apprendre des choses sur Hardin et au final, je ressors de cette lecture avec beaucoup moins d'entousiasme que ce à quoi je m'attendais.

Pour moi les points de vu des filles (Nathalie, Molly, Steph et aussi une autre dont je ne me souviens plus le nom) rencontrés par Hardin ne m'ont pas du tout intéressé.
Déjà, les filles en elles-mêmes ne sont pas intéressantes et leur vie avant (et pendant) "Hardin", n'avait n'a rien de transcendant.

Sinon, ce qui était pas mal, c'était le point de vue d'Hardin pendant (et un peu avant) sa rencontre avec Tessa, mais honnêtement, ça n'apporte pas grand à l'histoire, surtout quand on vient tout juste de terminer After, j'ai trouvé ça plutôt redondant... mais bon ça permet de mieux comprendre l'état d'esprit d'Hardin et c'est tout le même un petit plus.


Ma note: 12.5/20
.
.
.

 

.